Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil

Accueil
Accueil

Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
Accueil
page
page
page
page
page

Le projet

 Le projet CAP Sédiments est né d'un constat et d'une volonté !



Confrontés, depuis dix ans, à des obligations normatives croissantes relatives à la gestion terrestre des sédiments pollués, les acteurs concernés par la problématique ont lancé des projets de R&D dans le but de parvenir à identifier des solutions de traitement et de gestion des boues. La méthodologie employée devait permettre de répondre au double défi qui consiste à identifier les meilleures pratiques environnementales, tout en respectant une obligation de viabilité économique du procédé envisagé.


Les littoraux français étant gérés par de multiples acteurs (Communes, Agglomérations, Syndicats Mixtes, Départements, Régions, Etat, Marine  Nationale, Sociétés Privées,..) diverses études ont vu le jour, indépendamment les unes des autres. 


Ainsi, depuis dix ans, de nombreux projets significatifs, représentant plusieurs dizaines de millions d’euros d’argent public, ont ainsi été réalisés avec l'aide et le concours de laboratoires de recherches.



Par la mise en oeuvre de CAP SEDIMENTS, les participants au projet on fait le choix raisonné de tout mettre en oeuvre pour essayer de capitaliser au maximum les résultats des principaux travaux de recherches déjà obtenus, en matière de traitement et de gestion terrestre des sédiments marins ou fluviaux contaminés.


Les travaux retenus doivent traiter des problématiques liées à la gestion intégrée des sédiments et avoir une valeur d’exemplarité pour les institutions et les organismes gestionnaires des côtes méditerranéennes. Et notamment pour tout ce qui concerne la gestion des sédiments présents dans les ports et les grands fleuves, qui sont susceptibles d’impacter durablement les écosystèmes et à terme la santé des populations.


Les objectifs de CAP Sédiments


  

  


La structuration de CAP Sédiments se fait autour de deux axes publics


  

  


Ces documents sont vulgarisés et librement téléchargeables.


Communication


Outre le site internet dédié, la diffusion de l’information est complétée par l’édition d’un guide papier synthétique qui reprend les deux typologies de capitalisation.


Une Newsletter semestrielle « NEWS CAP SEDIMENTS » informe de l'avancement du projet et des avancées en R&D relatives aux problématiques. Selon l'actualité, l'information porte aussi sur les choix opérés par les décideurs publics et les gestionnaires de ports ou sur les modifications de la législation en la matière.


Selon les besoins exprimés, le tout pourra être complété par une ou des réunions annuelles d’échanges - autour des verrous technologiques, scientifiques et sociétaux - qui seront organisées autour de Pôles de compétitivité présents sur les différents territoires.


Le 22 novembre 2013, l'ouverture du site weeb a été formalisée à l'occasion d'un colloque international "CAP Sédiments", qui s'est tenu dans l'hémicycle de la Région PACA.